Utopia


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire mots à mots : chapter II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
le condore
Elfe d'Artémis
Elfe d'Artémis
avatar

Cancer Cheval
Nombre de messages : 9336
Age : 39
Pseudo IG : le condore
Localisation IG : univers 21

MessageSujet: Re: Histoire mots à mots : chapter II   Jeu 27 Mai - 10:46

Coucou était venu aux oubliettes, il tomba dans la mare aux crapeaux.
Comment faire une sieste après un meurtre stupéfiant.
Là haut aux hémorroïdes classé confidentiel défense se présente un caba remplie de punaises.
Il est parti mon sac poubelle avec ma balle de calibre 16 millimètre donc
il est mort parce que sa poussette électrique préféra de sauter au dessus
du pont. Délicatement le postier couru avec sa pampers caresser la
lettre outragée à Garfield, ce grand dadais de Casimir .
Il regarda l'étoile du phacochère et proposa l'ultimatum suivant :
- Si le cinéaste cauchemardesque qu'était toto, il planta son marteau dans
la terre pour accrocher une sardine pourrie.
Il décrocha son blouson en cuir de chameaux du Vénézuela et du Mont Saint Michel.
Abysse créa la super réaction en boucle pour éviter la marre gelée des pedzouilles.
Ce contorsionniste abima par jalousie leur chaussures vertes caca d'oie
car justement il n'aimait absolument pas l'odeur des chaussettes Mickey.
Minie voulue baiser tout ce monde mais tomba dans le trou sans lumière avec un sac remplie de billes multicolores.
Paris s'illumina sous les feux des projectiles tirés duporte-avion charles
Atan basé sur Strasbourg avenue.
La véracité de sa main surgit derrière sa manche déchainant.
Je crois qu'il ferait mieux d'oublier le râteau pour se concentrer sur sa bedaine magnifique et magnifique elle photographia son chien heureux de
fouiller dans la poche volcanique active. Le clébard mouchard du
boulevard Gerard Blanc allait tailler une bavette à l'échalote sur de sa
domination écrasante .
Le polochon taché choisit alors le plus vilain d'entre tous pour lui montrer sa méchante collection de porcelaine casé en provenance de Utopia service export.
Pourquoi cette épouvantable mise en scène devait finir par tout régurgiter
sans prévention ni symptôme classique ou alors avec une Renault portable
a combustion aquatique se matérialisa durant l'apéro en lézardant le mur neuf tatoué d'une chaussette opaque.
Rantanplan fière de ses exploits inutiles mais son œil vif toujours la . Futile
même pathétique parfois hautain, nul autre spécimen ne peu avoir parcouru
autant de chapitre manuscrit que notre acteur de pacotille a bien entendeur merci .
Cette regrettable gourmandise boulimique se traduisit par vociférer des idées très éloquentes.
Mais alors que la grande Vénus Utopienne se glisse un doigt dans l'oreille
du caribou, celui-ci prit son sabot et alla se faire voir. Chez Abysse, le
poulet a perdu toutes ses dents avec un coup de cornes et s'occupe
maintenant à les ramasser à même le sol avec le bout de ses bois, tout
en regardant de façon contradictoire les zouaves pontificaux . " Amen "
fut prononcé avec son force enragé de tels propos vis a vis de Georges ne
peuvent rester impunis, notamment pour association de comique tel que
notre fidèle aristocrate Momo l'asticot.
C'est ainsi que bouscula l'être protocolaire qu'il fortifia avec talent malgré
son age mental très disgracieux. Le voyage inter-galactique fit des
embardées critique pour éviter le monstre globuleux qui mâchouillait
vulgairement un cigare mouiller .
La belle bourgade que voilà , il se peu que demain cette histoire soit lu pour la postérité d'UTOPIA power .
Dorénavant, même l'asticot d'Abysse
Revenir en haut Aller en bas
Abysse666
Paladin d'Apollon
Paladin d'Apollon
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 15774
Age : 43
Pseudo IG : Abysse666
Localisation IG : Univers 21

MessageSujet: Re: Histoire mots à mots : chapter II   Jeu 27 Mai - 12:52

Coucou était venu aux oubliettes, il tomba dans la mare aux crapeaux.
Comment faire une sieste après un meurtre stupéfiant.
Là haut aux hémorroïdes classé confidentiel défense se présente un caba remplie de punaises.
Il est parti mon sac poubelle avec ma balle de calibre 16 millimètre donc
il est mort parce que sa poussette électrique préféra de sauter au dessus
du pont. Délicatement le postier couru avec sa pampers caresser la
lettre outragée à Garfield, ce grand dadais de Casimir .
Il regarda l'étoile du phacochère et proposa l'ultimatum suivant :
- Si le cinéaste cauchemardesque qu'était toto, il planta son marteau dans
la terre pour accrocher une sardine pourrie.
Il décrocha son blouson en cuir de chameaux du Vénézuela et du Mont Saint Michel.
Abysse créa la super réaction en boucle pour éviter la marre gelée des pedzouilles.
Ce contorsionniste abima par jalousie leur chaussures vertes caca d'oie
car justement il n'aimait absolument pas l'odeur des chaussettes Mickey.
Minie voulue baiser tout ce monde mais tomba dans le trou sans lumière avec un sac remplie de billes multicolores.
Paris s'illumina sous les feux des projectiles tirés duporte-avion charles
Atan basé sur Strasbourg avenue.
La véracité de sa main surgit derrière sa manche déchainant.
Je crois qu'il ferait mieux d'oublier le râteau pour se concentrer sur sa bedaine magnifique et magnifique elle photographia son chien heureux de
fouiller dans la poche volcanique active. Le clébard mouchard du
boulevard Gerard Blanc allait tailler une bavette à l'échalote sur de sa
domination écrasante .
Le polochon taché choisit alors le plus vilain d'entre tous pour lui montrer sa méchante collection de porcelaine casé en provenance de Utopia service export.
Pourquoi cette épouvantable mise en scène devait finir par tout régurgiter
sans prévention ni symptôme classique ou alors avec une Renault portable
a combustion aquatique se matérialisa durant l'apéro en lézardant le mur neuf tatoué d'une chaussette opaque.
Rantanplan fière de ses exploits inutiles mais son œil vif toujours la . Futile
même pathétique parfois hautain, nul autre spécimen ne peu avoir parcouru
autant de chapitre manuscrit que notre acteur de pacotille a bien entendeur merci .
Cette regrettable gourmandise boulimique se traduisit par vociférer des idées très éloquentes.
Mais alors que la grande Vénus Utopienne se glisse un doigt dans l'oreille
du caribou, celui-ci prit son sabot et alla se faire voir. Chez Abysse, le
poulet a perdu toutes ses dents avec un coup de cornes et s'occupe
maintenant à les ramasser à même le sol avec le bout de ses bois, tout
en regardant de façon contradictoire les zouaves pontificaux . " Amen "
fut prononcé avec son force enragé de tels propos vis a vis de Georges ne
peuvent rester impunis, notamment pour association de comique tel que
notre fidèle aristocrate Momo l'asticot.
C'est ainsi que bouscula l'être protocolaire qu'il fortifia avec talent malgré
son age mental très disgracieux. Le voyage inter-galactique fit des
embardées critique pour éviter le monstre globuleux qui mâchouillait
vulgairement un cigare mouiller .
La belle bourgade que voilà , il se peu que demain cette histoire soit lu pour la postérité d'UTOPIA power .
Dorénavant, même l'asticot d'Abysse est
Revenir en haut Aller en bas
le condore
Elfe d'Artémis
Elfe d'Artémis
avatar

Cancer Cheval
Nombre de messages : 9336
Age : 39
Pseudo IG : le condore
Localisation IG : univers 21

MessageSujet: Re: Histoire mots à mots : chapter II   Jeu 27 Mai - 18:17

Coucou était venu aux oubliettes, il tomba dans la mare aux crapeaux.
Comment faire une sieste après un meurtre stupéfiant.
Là haut aux hémorroïdes classé confidentiel défense se présente un caba remplie de punaises.
Il est parti mon sac poubelle avec ma balle de calibre 16 millimètre donc
il est mort parce que sa poussette électrique préféra de sauter au dessus
du pont. Délicatement le postier couru avec sa pampers caresser la
lettre outragée à Garfield, ce grand dadais de Casimir .
Il regarda l'étoile du phacochère et proposa l'ultimatum suivant :
- Si le cinéaste cauchemardesque qu'était toto, il planta son marteau dans
la terre pour accrocher une sardine pourrie.
Il décrocha son blouson en cuir de chameaux du Vénézuela et du Mont Saint Michel.
Abysse créa la super réaction en boucle pour éviter la marre gelée des pedzouilles.
Ce contorsionniste abima par jalousie leur chaussures vertes caca d'oie
car justement il n'aimait absolument pas l'odeur des chaussettes Mickey.
Minie voulue baiser tout ce monde mais tomba dans le trou sans lumière avec un sac remplie de billes multicolores.
Paris s'illumina sous les feux des projectiles tirés duporte-avion charles
Atan basé sur Strasbourg avenue.
La véracité de sa main surgit derrière sa manche déchainant.
Je
crois qu'il ferait mieux d'oublier le râteau pour se concentrer sur sa
bedaine magnifique et magnifique elle photographia son chien heureux de
fouiller dans la poche volcanique active. Le clébard mouchard du
boulevard Gerard Blanc allait tailler une bavette à l'échalote sur de sa
domination écrasante .
Le
polochon taché choisit alors le plus vilain d'entre tous pour lui
montrer sa méchante collection de porcelaine casé en provenance de
Utopia service export.
Pourquoi cette épouvantable mise en scène devait finir par tout régurgiter
sans prévention ni symptôme classique ou alors avec une Renault portable
a combustion aquatique se matérialisa durant l'apéro en lézardant le mur neuf tatoué d'une chaussette opaque.
Rantanplan fière de ses exploits inutiles mais son œil vif toujours la . Futile
même pathétique parfois hautain, nul autre spécimen ne peu avoir parcouru
autant de chapitre manuscrit que notre acteur de pacotille a bien entendeur merci .
Cette regrettable gourmandise boulimique se traduisit par vociférer des idées très éloquentes.
Mais alors que la grande Vénus Utopienne se glisse un doigt dans l'oreille
du caribou, celui-ci prit son sabot et alla se faire voir. Chez Abysse, le
poulet a perdu toutes ses dents avec un coup de cornes et s'occupe
maintenant à les ramasser à même le sol avec le bout de ses bois, tout
en regardant de façon contradictoire les zouaves pontificaux . " Amen "
fut prononcé avec son force enragé de tels propos vis a vis de Georges ne
peuvent rester impunis, notamment pour association de comique tel que
notre fidèle aristocrate Momo l'asticot.
C'est ainsi que bouscula l'être protocolaire qu'il fortifia avec talent malgré
son age mental très disgracieux. Le voyage inter-galactique fit des
embardées critique pour éviter le monstre globuleux qui mâchouillait
vulgairement un cigare mouiller .
La belle bourgade que voilà , il se peu que demain cette histoire soit lu pour la postérité d'UTOPIA power .
Dorénavant, même l'asticot d'Abysse est intégré
Revenir en haut Aller en bas
Abysse666
Paladin d'Apollon
Paladin d'Apollon
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 15774
Age : 43
Pseudo IG : Abysse666
Localisation IG : Univers 21

MessageSujet: Re: Histoire mots à mots : chapter II   Jeu 27 Mai - 23:38

Coucou était venu aux oubliettes, il tomba dans la mare aux crapeaux.
Comment faire une sieste après un meurtre stupéfiant.
Là haut aux hémorroïdes classé confidentiel défense se présente un caba remplie de punaises.
Il est parti mon sac poubelle avec ma balle de calibre 16 millimètre donc
il est mort parce que sa poussette électrique préféra de sauter au dessus
du pont. Délicatement le postier couru avec sa pampers caresser la lettre outragée à Garfield, ce grand dadais de Casimir .
Il regarda l'étoile du phacochère et proposa l'ultimatum suivant :
- Si le cinéaste cauchemardesque qu'était toto, il planta son marteau dans
la terre pour accrocher une sardine pourrie.
Il décrocha son blouson en cuir de chameaux du Vénézuela et du Mont Saint Michel.
Abysse créa la super réaction en boucle pour éviter la marre gelée des pedzouilles.
Ce contorsionniste abima par jalousie leur chaussures vertes caca d'oie car justement il n'aimait absolument pas l'odeur des chaussettes Mickey.
Minie voulue baiser tout ce monde mais tomba dans le trou sans lumière avec un sac remplie de billes multicolores.
Paris s'illumina sous les feux des projectiles tirés duporte-avion charles Atan basé sur Strasbourg avenue.
La véracité de sa main surgit derrière sa manche déchainant.
Je crois qu'il ferait mieux d'oublier le râteau pour se concentrer sur sa bedaine magnifique et magnifique elle photographia son chien heureux de fouiller dans la poche volcanique active. Le clébard mouchard du boulevard
Gerard Blanc allait tailler une bavette à l'échalote sur de sa domination écrasante .
Le polochon taché choisit alors le plus vilain d'entre tous pour lui montrer sa méchante collection de porcelaine casé en provenance de Utopia service export.
Pourquoi cette épouvantable mise en scène devait finir par tout régurgiter sans prévention ni symptôme classique ou alors avec une Renault portable a
combustion aquatique se matérialisa durant l'apéro en lézardant le mur neuf tatoué d'une chaussette opaque.
Rantanplan fière de ses exploits inutiles mais son œil vif toujours la . Futile même pathétique parfois hautain, nul autre spécimen ne peu avoir parcouru autant de chapitre manuscrit que notre acteur de pacotille a bien entendeur merci .
Cette regrettable gourmandise boulimique se traduisit par vociférer des idées très éloquentes.
Mais alors que la grande Vénus Utopienne se glisse un doigt dans l'oreille du caribou, celui-ci prit son sabot et alla se faire voir. Chez Abysse, le poulet a perdu toutes ses dents avec un coup de cornes et s'occupe maintenant à les ramasser à même le sol avec le bout de ses bois, tout en regardant de façon contradictoire les zouaves pontificaux . " Amen " fut prononcé avec son force enragé de tels propos vis a vis de Georges ne peuvent rester impunis, notamment pour association de comique tel que notre fidèle aristocrate Momo l'asticot.
C'est ainsi que bouscula l'être protocolaire qu'il fortifia avec talent malgré son age mental très disgracieux. Le voyage inter-galactique fit des
embardées critique pour éviter le monstre globuleux qui mâchouillait vulgairement un cigare mouiller .
La belle bourgade que voilà , il se peu que demain cette histoire soit lu pour la postérité d'UTOPIA power .
Dorénavant, même l'asticot d'Abysse est intégré au
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire mots à mots : chapter II   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire mots à mots : chapter II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
 Sujets similaires
-
» Une histoire en trois mots...
» Jeux de mots, Ramoucho !
» La suite en 4 mots
» ORIGINE DES MOTS OU EXPRESSIONS
» Problème de ... hmm, j'éditerais quand j'aurais trouvé mes mots ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utopia :: Les plaisirs d'Utopia :: La Taverne :: Jeux et concours-
Sauter vers: